Définition

Les sonnailles sont des objets sonores en fer martelé, battus et brasés au cuivre et au laiton. Attachées au cou des bêtes, elles sont durant toute l’année un vrai outil de travail pour les pâtres. Dans les Pyrénées, les sonnailles sont plus utilisées que les clarines qui se trouvent surtout dans les Alpes aujourd’hui.

Fonction

Les sonnailles permettent de situer le troupeau et de rythmer les déplacements en donnant un tempo. Elles indiquent le comportement du troupeau. Elles disent quand il est en train de paître, quand il se déplace, quand il est en danger. Une sonnaille fait toujours partie d’un ensemble. Comme dans un orchestre, chaque sonnaille porte un son qui va composer une harmonie qui est spécifique à chaque troupeau.


« Les pâtres choisissent leurs sonnailles conformément à la hauteur de leur ton pour qu’il y ait des hautes, des moyennes et quelques basses »
Ethnomusicologue Natalijia Raškova

Le son produit est lié à la forme et à l’épaisseur de la sonnaille. Il change selon la finition de la bouche avec un ourlet ou sans. Le choix du son dépend des conditions d’utilisation. Dans les montagnes basques et béarnaises, le son grave s’entend bien à travers le brouillard. Dans la forêt, le son clair et aigu est plus adapté puisqu’il passe à travers les arbres.

Les différentes parties d’une sonnaille

Les marques

Les sonnailles ont toujours porté une marque : nom du fabricant, nom du berger, croix trinitaire, crois pyrénéenne, numéro de série. Les colliers pastoraux sont le plus souvent faits en frêne pour la souplesse de cette essence. La décoration des colliers peut être simple ou élaborée (peintures et/ou gravures ) avec des formes géométriques.

 

Point de langue :


Cloches et sonnailles / / Campanas e esquiras

En français et en occitan les mots désignent des objets différents.

Les cloches sont des instruments sonores en métal (bronze) que l’on trouve souvent dans les églises. Elles sont en métal fondu et se nomment "cloches" en français. Dans les troupeaux, on peut entendre des clarines qui sont des clochettes utilisées plutôt dans les Alpes.

Le mot Sonnaille en français porte plus d’un nom en occitan en fonction de l’animal qui la porte, de la forme et du lieu d’utilisation de l’objet. En langue occitane, c’est l’utilisation qui donne le nom alors qu’en français, c’est le type d’objet. En Béarn, on fait la différence entre “l’esquèrra”, sonnaille de montagne et “l’esquira”, clochette au son argentin.

Ua esquerada/esquirada : troupeau ensonnaillé ; bruit que font les troupeaux ensonnaillés.

Esqueraire : fabricant et marchand de sonnailles