Les instruments de musique

L’Aquitaine concentre une grande variété d’instruments de musique dits traditionnels.

En effet, si les accordéons diatoniques, les hautbois ou les violons sont bien connus du grand public et présents dans la plupart des traditions musicales populaires ou savantes d'Europe et du continent américain, les autres instruments du patrimoine aquitain surprennent bien souvent.
Très répandus pour les uns, on pourrait être tenté de leur nier un quelconque intérêt. Exotiques quant aux autres, leur identité mystérieuse interroge.

L’Aquitaine connaît par exemple deux types de cornemuse : la boha en Gascogne centrale et la chabreta en Périgord. Deux noms pour deux instruments au son et à l’esthétique différents, illustrations locales de l’archipel des cornemuses européennes. Les flûtes se divisent aussi en flûtes traversières et flûtes à bec. Parmi elles, les fifres très répandus en Europe ont connu une destinée singulière en Bazadais alors que le Béarn se distingue aujourd’hui par la présence du couple flûte à trois trous/tambourin à cordes, aux allures de « totem » instrumental.

Accordéon - Bourrée, rondeau, congo et sauts Béarnais

Début 1900, les premiers modèles réellement utilisables par des musiciens étaient limités à une seule rangée mélodique à droite et quatre basses à gauche.

Lire la suite...

Bandas - La fête en Gascogne

La « banda » désigne à la fois un genre musical, un type de répertoire et de formation instrumentale. C'est un genre musical déambulatoire en situation festive et statique à l'occasion de rencontres sportives.

Lire la suite...

Boha - cornemuse des Landes de Gascogne

De toutes les cornemuses présentes sur le domaine français, la boha s’en distingue par son type organologique.

Lire la suite...

Cornemuse en Dordogne

En Périgord, on jouait au XIXème siècle des cornemuses de types différents, généralement nommée chabretas en occitan.

Lire la suite...

Fifre - Pifre

L’histoire de l'origine du fifre se confond avec celle de la flûte traversière née vraisemblablement plusieurs fois, dans de nombreuses parties du monde.

Lire la suite...

Flûtes et tambourin à cordes

L’iconographie européenne révèle l’appartenance de ce couple à l’instrumentarium médiéval.

Lire la suite...

Flûtes et tambourin à cordes

Il est indéniable qu’à l’échelle de la France, les aires de jeu du hautbois ont fortement rétréci, de l’Ancien Régime à nos jours, les marqueurs de l’identité locale ayant été fortement combattus.

Lire la suite...

Flûtes et tambourin à cordes

L’histoire communément admise de ce curieux instrument commence au Moyen-âge, à l’aube du XIIème siècle, alors que les vièles à archet soutenaient l’organum des chants d’une note tenue.

Lire la suite...

Flûtes et tambourin à cordes

Le violon est issu de l’évolution de deux instruments à archet, les rebecs - très présents dans l’iconographie locale, ainsi les fresques de Lugaut dans les Landes, les sculptures de la Cathédrale d’Oloron et les violes.

Lire la suite...